Finance durable

Vous avez sûrement déjà entendu parler du développement durable, car depuis peu, il fait l’objet de plusieurs débats. Mais ce que la plupart des acteurs économiques n’abordent pas dans leur discussion est comment le développement durable est appliquée aux secteurs de l’économie. Il y a de cela quelques années, une nouvelle conception de la finance a vu le jour : la finance durable qui s’applique directement au développement durable. En terme simple, la finance durable est l’ensemble des pratiques qui permettent de transformer l’économie en une économie durable. Par quelles actions la finance durable atteint ses objectifs ? Quelles sont ses conséquences ? Nous vous apportons plus de détails dans cet article.

Les différents modèles de la finance durable

La finance durable regroupe l’ISR (Investissement Socialement Responsable), l’investissement vert, l’investissement vert et le microcrédit. Ce dernier permet à une couche de population (spécialement ceux qui ne répondent pas aux critères financiers) de lutter contre la pauvreté en bénéficiant des prêts qui sont généralement refusés dans les banques physiques. Son montant tourne autour de 2500 euros et est remboursable dans un délai de 30 mois environ. Il peut être utilisé pour financer certains projets durables (construction des fermes de volailles, achat du moulin, création d’une petite entreprise de commerce, etc.).

Quant à l’investissement vert, cette branche de finance durable est réservée spécialement à la transition énergétique. Pour ce qui est du ISR, il s’agit d’une démarche qui prend en compte le côté environnemental, le social et la gouvernance. Pour finir, il y a la finance solidaire qui prend en compte les critères sociaux et toute structure qui doit bénéficier de ces aides doit avoir un projet qui contribue à l’amélioration des conditions de vie humaine.

Les conséquences

La finance durable à plusieurs conséquences sur les épargnants. D’abord, contrairement à la finance actuelle, avec la finance durable, ceux qui épargnent connaissent déjà au préalable où vont leur argent et à quoi sert-il en réalité. Ce qui est d’ailleurs très important, car il n’y aura plus de doute et les gens pourront choisir d’investir facilement.

De plus, avec la finance durable, tous les projets en rapport avec le développement durable pourront être réalisés. Elle met fin également à la recherche du profit à court terme, car l’argent placé au niveau des différentes structures spécialisées est engagé sur un temps donné et assure des bénéfices que sur de longues années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *