Auto Edition

Laisser éditer son livre par une maison d’édition ou s’auto éditer reste un choix que chaque écrivain est libre de choisir. Cependant, il faut reconnaitre que l’auto édition est devenue une pratique de plus en plus courante pour laquelle les écrivains optent. Même si certains comprennent ce que veut l’auto édition, il faut reconnaitre que d’autres ne savent rien de cette pratique qui est plus qu’une pratique à la mode chez les écrivains.

Qu’est-ce que l’auto édition ?

S’auto éditer en tant qu’écrivain, c’est prendre en compte tout ce qui concerne les démarches à mener autour de son livre. Pour être plus explicite, l’auto édition consiste à prendre en charge soi-même, l’écriture, la correction…la promotion, le design de la couverture et la distribution de son livre quel que soit ce que cela pourrait engendrer comme dépense.

Bien qu’elle soit avantageuse pour les écrivains, il faut reconnaitre que pour réussir une auto édition de son livre, il y a bien d’étapes à suivre et bien de rouage à maîtriser pour atteindre ses objectifs.

Comment s’auto éditer ?

Si vous êtes écrivain et que vous avez envie d’auto éditer votre propre livre, voici les étapes que vous devez suivre.

L’écriture de l’œuvre.

Avant de penser à s’auto éditer, il faut d’abord passer par l’étape de l’écriture de l’œuvre. L’étape de l’écriture est d’ailleurs la plus cruciale puisque c’est cette étape qui permet de reconnaitre la qualité de votre plume. Une œuvre d’esprit bien rédiger fera forcément partie des bestsellers.

La correction.

La correction est une étape obligatoire qui consiste à lire plusieurs fois son œuvre pour corriger les éventuelles fautes de conjugaison, de grammaire, d’orthographe et les tournures afin que l’œuvre soit irréprochable.

La mise en page.

La mise en page consiste à rendre votre livre agréable à la lecture. Un livre dont la mise en page est mal faite n’attire pas le lecteur. Et pour une bonne mise en page, il est conseillé d’utiliser des logiciels comme Open Office qui est gratuit, Word ou encore InDesign.

La couverture

L’étape de la couverture est très délicate. En effet, si la couverture du livre est bien faite, le livre suscitera forcément des lecteurs qui voudront découvrir ce qui s’y trouve. Pour cela, il est conseillé de faire usage des logiciles comme InDesign ou PhotoShop.

Les démarches administratives et le référencement.

Sans cette étape, il est impossible de publier votre livre déjà prêt à être imprimé. Et pour que votre livre reçoive l’autorisation de commercialisation, vous devez passer par la bibliothèque nationale de France pour faire un dépôt légal de votre livre. Ensuite, vous devez obtenir un numéro ISBN, le code barre EAN auprès de l’AFNIL. Toutes ces références doivent figurées sur le livre. Une fois toutes ces démarches menées, vous pouvez publier sur les plateformes de livres électroniques, un lien qui redirige vers votre livre.

L’impression.

Ici, il s’agit de prendre contact avec une imprimerie qui vous fera l’impression de votre livre. Tout ce que vous aurez à faire ici est de payer les frais d’impression qui vous seront facturés.

La promotion et la diffusion.

A ces deux étapes qui sont les dernières, il vous revient de faire la communication autour de votre œuvre et procéder à sa diffusion comme vous comptez le faire.

Les meilleures plateformes des livres électroniques.

Si vous désirez vendre votre œuvre via les plateformes d’e-book, voici les meilleures sur lesquelles votre livre est sûr d’avoir de la visibilité : Amazon, Kobo, iBook, Apple, Chapitre.com et Publishroom. Il y a également Librinova, iggybook et Lulu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *