Pour votre voyage sur le territoire indonésien, vous prévoyez sans doute de mettre les pieds sur les belles plages de Bali, de découvrir les villages ethniques de Sulawesi, de grimper au sommet des volcans actifs de Bromo… Cependant, avez-vous déjà songé à explorer l’art culinaire de ce pays aux multiples facettes ? Sur la table, l’Indonésie vous promet aussi une expérience inoubliable. Ce pays possède une cuisine riche et variée qui reflète très bien sa culture et son histoire. Justement, voici quelques plats typiques à déguster absolument le temps de votre voyage sur place.

 Le Nasi Goreng : le plat national

Dans la plupart des restaurants indonésiens, même les plus étoilés, vous pouvez remarquer que ce plat revient souvent sur le menu. Le Nasi Goreng est le plat national du pays. L’histoire de cette recette à base de riz remonte il y a plusieurs siècles. À l’origine, le Nasi Goreng était préparé à partir du reste de riz du dîner ou du déjeuner afin d’éviter le gaspillage alimentaire. Aujourd’hui, le plat est préparé à base de riz bien frais et d’autres ingrédients locaux.

On trouve de nombreuses versions de Nasi Goreng en Indonésie. Chaque région possède sa propre recette. Mais le plus souvent, le plat se compose de riz frit avec de petits morceaux de viande, de poulet et du poisson, ainsi que des légumes divers et d’un œuf brouillé. D’autres ingrédients viennent agrémenter le goût comme de l’ail et de la sauce soja. Selon les envies de chacun, on peut y ajouter différentes sortes d’épices. N’hésitez pas à déguster ce plat lors de votre voyage gustatif en Indonésie avec Marco Vasco en Indonésie.

Le Soto : une soupe composée d’un bouillon épais et crémeux

La cuisine de l’Indonésie ne se limite pas uniquement aux plats à base de riz. Le Soto est un autre plat traditionnel indonésien particulièrement savoureux. Il s’agit d’une soupe très onctueuse cuisinée à base de bihum, des vermicelles. Cette recette de soupe indonésienne se décline en plusieurs variantes, dont le Soto Babi, le Soto Ayam, le Soto Betawi et le Soto Babat. Les ingrédients utilisés peuvent varier d’une région à une autre.

Très souvent, un bol de Soto est composé de vermicelles de riz accompagnés de nombreux légumes comme des tranches de chou, des germes de soja, ainsi que de la viande. Si vous choisissez de déguster le Soto Babi de Bali, la viande utilisée est le porc. Le Soto Ayam, quant à lui, se prépare à partir de la viande de poulet. Celui-ci est proposé dans presque toutes les régions. Le Soto Babat se prépare à partir d’abats de vache ou de chèvre. Le bouillon épais et crémeux de ce plat est souvent aromatisé avec du curcuma, de la citronnelle, de l’ail et des échalotes.

Le Babi Guling : un plat originaire de Bali

Le Babi Guling est l’un des plats traditionnels de l’Indonésie qui a trouvé son origine à Bali. Ce plat se déguste souvent pendant les fêtes. C’est un véritable régal pour les amateurs de viande. Il est bon de savoir que le Babi Guling est une spécialité à base de cochon rôti. Ce plat n’est donc pas proposé dans les îles indonésiennes de confession musulmane. Si vous voulez goûter cette succulente recette, il est particulièrement indiqué de vous rendre à Bali.

Comme mentionné un peu plus haut, le Babi Guling est une recette à base de cochon de lait rôti. Le cochon est farci d’ail, de gingembre, de feuilles de tapioca et de différentes épices pour agrémenter le goût. Il est ensuite rôti à la broche pendant plusieurs heures et arrosé par de l’eau de coco afin d’obtenir la peau couleur caramel du cochon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *