Le reflux acide se produit lorsque la valve qui relie l’estomac à l’œsophage, ou tube alimentaire, est affaiblie. Dans ce cas, l’acide gastrique reflue dans le tube alimentaire.

L’acide gastrique étant un irritant, la paroi du tube alimentaire s’enflamme également, ce qui peut provoquer une gêne.

Le reflux acide ou les brûlures d’estomac sont l’un des symptômes les plus courants d’une maladie plus chronique, mais néanmoins courante, du système digestif appelée reflux gastro-œsophagien (RGO).

Cet article explique les boissons que les personnes souffrant de reflux acide ne doivent pas consommer, ainsi que les boissons qui peuvent leur servir de substitut.

Boissons à éviter

Certaines boissons présentent un risque particulièrement élevé lorsqu’il s’agit de déclencher des reflux acides.

La gestion des symptômes du reflux acide consiste principalement à apprendre et à éviter les facteurs déclenchants. Certains aliments et boissons sont beaucoup plus susceptibles de provoquer des reflux acides.

Comme les reflux acides ont tendance à se produire assez rapidement après l’ingestion de l’aliment déclencheur, il est généralement facile de déterminer la cause exacte des symptômes.

L’alcool

L’alcool détend davantage la valve entre l’estomac et le tube digestif et stimule la production d’acide par l’estomac.

Boissons gazeuses

Les bulles des boissons gazeuses se dilatent dans l’estomac. Cela exerce une pression sur le sphincter et peut repousser l’acide gastrique et son contenu dans le tube digestif.

Boissons caféinées

Le café, le thé et les sodas contiennent de la caféine, et cette substance chimique aggrave le reflux acide. Passer à des versions décaféinées de ces boissons peut aider à minimiser les symptômes.

Chocolat

Le chocolat contient à la fois de la caféine et du cacao, et ces deux substances augmentent les symptômes du reflux acide. Le cacao chaud ou le lait chocolaté peuvent donc agir comme un déclencheur.

Les jus d’agrumes

Les jus d’agrumes, comme les oranges ou les pamplemousses, sont très acides. Cela peut aggraver le reflux acide.

Ce qu’il faut boire

Il existe une gamme limitée d’aliments qui peuvent traiter le reflux acide.

Éviter les déclencheurs et les aliments qui provoquent les symptômes est la meilleure façon d’apaiser les effets de cette affection. Cependant, certaines boissons peuvent aider à réduire les symptômes.

Thé au gingembre

Le gingembre apaise naturellement l’estomac et peut aider à réduire la production d’acide gastrique. Le thé au gingembre sans caféine, avec un peu de miel ajouté comme édulcorant, est la meilleure façon de consommer du thé au gingembre pour une personne souffrant de reflux.

Il existe une excellente gamme de différents thés au gingembre que vous pouvez acheter en ligne auprès d’une source qui compte des milliers d’avis de clients. Cliquez ici pour en savoir plus.

Il est peu probable que le soda au gingembre soit utile, car il est gazeux et peut contenir de la caféine. La plupart des sodas commerciaux au gingembre ne contiennent pas non plus suffisamment de gingembre pour avoir un effet.

Yogourt

Les produits laitiers peuvent parfois réduire les symptômes du reflux acide. Les personnes souffrant de reflux acide peuvent essayer un yaourt nature et ajouter un peu de miel pour sucrer si nécessaire.

Cliquez ici pour choisir parmi une large gamme de yaourts nature en ligne.

Lait

Les variétés de lait à faible teneur en matières grasses ou sans matières grasses peuvent aider, mais la teneur en matières grasses peut aggraver les symptômes. Le lait d’amande peut également être efficace, car il est alcalin et peut neutraliser l’acidité.

Les bonnes pratiques de consommation d’alcool

La façon dont une personne boit des boissons peut également aggraver les reflux acides ou les brûlures d’estomac.

Voici quelques méthodes efficaces pour réduire les symptômes :

  • Buvez tout au long de la journée pour rester hydraté, et évitez de boire de grandes quantités en une seule fois.
  • Ne consommez pas de boissons tard dans la nuit.
  • Restez en position verticale après avoir bu quelque chose.

Autres conseils

D’autres mesures d’autogestion peuvent aider à gérer le reflux acide et les autres symptômes du RGO, notamment :

  • gérer son poids corporel
  • arrêter de fumer
  • surélever la tête du lit pendant le sommeil
  • éviter les vêtements trop serrés.

Médicaments

Un certain nombre de médicaments sont en vente libre pour traiter les brûlures d’estomac et les autres symptômes du RGO.

Il s’agit notamment

  • les antiacides qui neutralisent l’acide gastrique, comme Gaviscon ou Tums. Différentes marques d’antiacides sont disponibles en ligne.
  • les bloqueurs des récepteurs H-2 qui peuvent diminuer la production d’acide dans l’estomac pendant une période pouvant aller jusqu’à 12 heures
  • les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) qui bloquent la production d’acide pendant une période suffisamment longue pour permettre au tube digestif de cicatriser.

Les bloqueurs des récepteurs H-2 et les IPP sont disponibles auprès d’un médecin sous une forme plus forte, uniquement sur ordonnance, si les médicaments en vente libre ne sont pas efficaces. L’utilisation à long terme peut augmenter le risque de fracture osseuse, de carence en vitamine B-12 et de certaines infections, comme la pneumonie et le Clostridium difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.