Obseques

Notre santé est très fragile. Malheureusement, la maladie peut effectivement nous emporter sans prévenir. Si vous avez perdu un de vos proches dernièrement, vous devez penser à organiser ses obsèques comme il se doit. Pour ce faire, il y a plusieurs étapes à suivre. Faire face à la mort d’une personne proche de son cœur est une dure épreuve. Mais encore, en plus du deuil, les proches du défunt doivent organiser les funérailles. Or, organiser les obsèques n’est pas une mince affaire. Pour organiser au mieux les obsèques religieuses de votre proche, retrouvez ci-dessous quelques précieux conseils pour lui rendre un bel hommage une dernière fois.

Les choses à faire après le décès

D’une manière globale, après le décès, les proches sont effondrés, voire totalement anéantis. En effet, c’est une épreuve très difficile qu’il va falloir affronter pour les proches du défunt. Force est de constater qu’organiser cet évènement douloureux n’est pas du tout évident. D’où l’intérêt de confier toute la préparation à une agence de pompes funèbres. Cérémonie, transport de corps, rapatriement, inhumation, crémation, pose de monument funéraire, accompagnement dans les diverses démarches administratives… cette dernière s’occupe de tout à votre place. Si vous souhaitez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire ici !

Faire appel au service d’une agence est un choix judicieux. Mais, il y a toutefois une petite liste de choses à faire dans les 24h après le décès. La première chose à faire, c’est de contacter rapidement un médecin. Ce dernier fera le constat du décès et vous délivrera un certificat médical qui vous sera utile pour la suite. Puis, vous devez vous rendre à la mairie du lieu où il est décédé pour faire la déclaration de son décès. Pour ce faire, munissez-vous d’un certificat de décès (PV), d’une pièce d’identité et du livret de famille du défunt, etc. A noter qu’il y a des agences de pompes funèbres qui peuvent s’occuper de ses démarches citées plus haut. Veuillez donc bien vous renseigner.

Quid des frais funéraires ?

Les frais d’obsèques représentent souvent un coût important pour les proches du défunt. Cependant, il est à noter que pour aider financièrement les familles démunies, il existe différentes aides aux frais des obsèques. Globalement, ces aides ne sont pas déclenchées automatiquement. Veuillez donc bien vous renseigner en amont. A titre d’exemple, on peut citer le capital décès. Il s’agit des aides de la sécurité sociale. Il y a également la prise en charge des frais d’obsèques par la commune ou encore les aides octroyées par la CAF (l’allocation de soutien familial ASF). Autre exemple, vous pouvez utiliser l’argent qui se trouve sur le compte bancaire du défunt pour financer les funérailles.

Il est également à noter que le défunt, avant son décès, peut souscrire à une convention obsèques. Ainsi, ses proches n’auront pas de soucis concernant le financement et l’organisation de ses obsèques. Généralement, cette convention prend le plus souvent la forme d’un contrat d’assurance. La personne qui souscrit à ce type d’assurance souhaite donc assurer le financement de sa cérémonie d’obsèques qui suivra son décès.

Pour conclure, si vous souhaitez organiser au mieux les funérailles de votre proche, il est conseillé de faire appel au service d’une entreprise de pompes funèbres. Cette dernière s’occupera non seulement de la cérémonie mais aussi du transport du corps, l’inhumation, la crémation… Ce professionnel vous accompagne avant, pendant et après les obsèques. Certes, nous ne pouvons rien faire pour éviter la mort, mais nous pouvons préserver notre santé. Faire du sport reste l’un des meilleurs moyens pour la booster afin que nous puissions vivre heureux et plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.